couverture
Bouliac
Bouliac

Santé

Si on parlait des hépatites virales ?

Publié le 20 septembre 2021

Si on parlait des hépatites virales ?

Partager sur

Lien

Lien copié

A, B, C, D, E…. 5 lettres pour désigner 5 hépatites virales différentes qui n’ont pas la même gravité. Mais comment s’y retrouver ?

A, une hépatite qui passe souvent inaperçue qui s’attrape par voie orale, en mangeant des crustacés ou lorsqu’on est en contact avec une personne infectée. Elle guérit toujours, sans traitement.

B, une hépatite qui peut être chronique. Elle s’attrape par le sang ou par voie sexuelle. Il existe un vaccin très efficace recommandé chez les personnes à risque.

C, une hépatite qui est souvent chronique. Elle s’attrape par le sang. Il existe un traitement (sous forme de comprimés) à prendre pendant 2 ou 3 mois qui guérit définitivement l’infection.

D, ne survient que chez les personnes déjà infectées par le B.

E, qui est souvent asymptomatique et guérit dans la majorité des cas sans traitement particulier. Elle s’attrape en consommant de la viande mal cuite.

Les hépatites B et C sont asymptomatiques. On peut être porteur et à risque de développer une cirrhose et un cancer sans rien ressentir. Pour l’hépatite B, il existe un traitement qui permet d’éviter les complications. Pour l’hépatite C, il existe un traitement qui permet de guérir.

Et si vous en parliez avec votre médecin traitant pour vous faire dépister pour ces deux hépatites virales ? Une simple prise de sang suffit. Le dépistage, c’est toujours une bonne nouvelle.

📷Pour toute information : info.bmshv@chu-bordeaux.fr

Annonces locales